18 janvier 2005

PAGE 13

C'est étrange et en même temps je crois que je suis en train de comprendre très clairement maintenant ce qu'il s'est passé. Mais oui, c'est évident. Pourtant quand on y réfléchit bien cela paraît tellement étrange. Si les gens sur Terre, ou plutôt en vie, savait ce qu'il se passait une fois le seuil de la fin de vie passé, ils relativiseraient très certainement beaucoup de choses. Toute notre vie on va essayer de faire de notre mieux, parfois on va se laisser aller ou on sera à bout mais au moins on fait quelque chose de cette vie, alors quand on s'aperçoit de ce qu'il y a après, on peut se poser quelques questions. Toutefois, cela n'est pas aussi bizarre que cela pourrait être. Toute ma vie je me suis interrogé sur les origines et sur les suites propres à nos vies de mortels, et je me suis toujours dit qu'il se passait quelque chose après car sinon cela n'avait aucun sens, sinon cela ne servait à rien de vivre et d'être là, sinon on deviendrait tous fous et cela ne servirait à rien de prolonger l'existence, et la suite de la fin que je découvre en ce moment même est en fait une continuité.

Certes, j'étais loin d'imaginer ce qu'il se passait après. Bien entendu, j'avais émis certaines hypothèses que j'aimais démontrer et discuter avec d'autres personnes de mon entourage, mais cette fin là... D'emblée ce que je peux déjà dire et ressentir, c'est que j'ai toujours une conscience propre et un corps... mais ce qui m'ennuie c'est que je semble comme paralysé dans cette enveloppe corporelle, je ne peux ordonner grâce à mon cerveau, à mon corps de bouger. Oui, mais est-ce bien mon corps...je peux en tout cas le voir, le sentir, le toucher en quelque sorte même si ce n'est pas de manière physique...et bien oui, c'est bien mon corps ! Mais alors suis-je vraiment mort, ou plutôt sorti de l'autre vie ? cela ne fait en réalité plus un seul doute à ce niveau. Mon cher Marc, tu seras donc allé trop loin dans tes prévisions et tes calculs, et bien évidemment que je ne lui en veux pas, j'étais parfaitement conscient des risques encourus. Tiens, en plus d'une conscience, je possède donc encore une mémoire puisque je me souviens de pratiquement tout jusqu'au décompte final de Marc, jusqu'au décompte final de  ma vie.

Je suis donc en quelque sorte encore vivant, du moins par l'intermédiaire de mon esprit, et j'ai encore mon corps sur lequel je ne peux pas pour l'instant agir. J'ai mis un peu de temps à comprendre ce qu'il se passait, mais maintenant j'en suis sûr et je sais ce qu'il y a après la mort. C'est assez délicat à dire, mais le fait est là, je me retrouve dans mon propre corps, c'est une certitude , seulement c'est mon corps de quand j'avais 7 ou  8 ans si je me souviens bien. Quand nous mourrons donc, nous nous réincarnons certes, mais on se réincarne en nous même. La question est de savoir désormais pourquoi je me retrouve dans ce corps d'enfant, à cet âge là, mais je sens que je ne vais pas tarder à le découvrir...

Posté par Yanx à 20:41 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur PAGE 13

    Si

    l'on se réincarne en soi même, c'est un cycle infernal! Est-ce que ce"soi même "revit le même parcours? Est-ce qu'il a un mémoire de ce qu'il a déjà vécu et peut en tirer des conclusions pour orienter sa "nouvelle vie "?
    Encore une fois j'attends la suite !
    Shakti

    Posté par shakti, 20 janvier 2005 à 01:25 | | Répondre
  • Déçu

    Je suis assez déçu par la tournure que l'histoire prend.
    Sinon :
    "Je me suis toujours dit qu'il se passait quelque chose après car sinon cela n'avait aucun sens, sinon cela ne servait à rien de vivre et d'être là" : qu'est ce qui vous fait dire que la vie sert forcément à quelque chose ?

    Posté par jolinar13, 19 février 2007 à 16:36 | | Répondre
Nouveau commentaire