15 décembre 2004

PAGE 8

Non ! Je l'ai pensé, donc c'est bien moi qui suis initiateur de ce monde rêvé. C'est une réponse assez égocentrique, mais en y réfléchissant de plus près elle se justifie. J'ai conscience de cet état de vraie réalité rêvée, hors, le fait d'en avoir conscience prouve, inconsciemment, que je suis le maître de ce rêve. Personne ne peut imaginer un tel scénario et en prendre conscience en tant que tel ou alors... Eh bien, on peut arriver au paradoxe suprême que plusieurs entités pensent ce monde rêvé en même temps en croyant être les initiatrices. Ici il il y a un seul moyen de savoir qui de ces personnes est à l'origine de cette hypothèse : penser toutes en même temps que les autres disparaissent. Forcément, le vrai rêveur restera et les autres auront disparu de son imaginaire, auront disparu immédiatement, ne seront plus de ce monde.

 Mais alors, ce monde rêvé n'aura jamais de fin ? C'est vrai qu'on pourrait se dire que nous vivrons éternellement dans ce monde rêvé tant que l'imagination du créateur sera là pour étayer la vie du monde, tant que l'inconscient du créateur fonctionnera et formulera de nouveaux scénarios pour faire perdurer ce monde, tant que le créateur rêvera, tant que le créateur ne se réveillera pas, autrement dit, tant que le créateur n'ouvrira pas les yeux.

Si le créateur ouvre les yeux, c'est qu'il va prendre conscience que son inconscient l'a guidé durant tant de minutes, d'heures, d'années qui sait, dans une réalité rêvée mais erronée... Autrement dit, cela signifierait que si le créateur se réveille, tout le monde va mourir ? Ce n'est pas faux ! Tout ce monde, que nous connaissons toutes et tous, sort de mon imaginaire, je vous ai créés, pensés, faits naître et faits vivre, donc si je me réveille vous n'existez plus ... vous n'êtes en fait que des composants de mes songes... Oui mais alors, comment savoir si je me réveille ? C'est quand tout le monde aura disparu ! Donc, je ne me suis jamais réveillé puisque ce monde, tous ces individus, tous ces décors factices sont encore là. C'est exact ! Mais alors, comment vraiment savoir lorsque je me réveillerai, est-ce que c'est par exemple lorsque vous ne serez plus là, vous, qui lisez ces pages ? En tout cas, ce qui est sûr c'est que vous ne pourrez jamais le savoir, car rien ne vous garanti que si vous disparaissez, ce n'est pas parce que je l'ai décidé tout bonnement, et que donc que la vie rêvée continue sans vous.

Mais moi, le saurais-je un jour ? Et bien oui ! Par contre il y a un léger inconvénient...pour que je me réveille, pour découvrir ce qu'il y a au-delà de mon monde, si tant est qu'il y a bien quelque chose, il faut que je me réveille ... en clair ... il faut que je meurre...

Posté par Yanx à 20:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur PAGE 8

Nouveau commentaire